Accueil

 

     

 

 
 
 

Opportunités d'affaires

 
 
 
          

Chine : un marché national d'échanges des émissions de carbone pour 2017
 

La Chine lancera un marché d'échanges des émissions de carbone en 2017 pour respecter l'engagement du pays pour un avenir faible en carbone, a indiqué Xie Zhenhua, représentant spécial de la Chine sur le changement climatique, lors d'une conférence de presse.

La Chine mettra en place un marché national d'échanges des émissions de carbone à un rythme accéléré, grâce aux bons déroulements de sept schémas pilotes dans le pays.

Les transactions des sept schémas pilotes ont totalisé environ 1,2 milliard de yuans (188,9 millions de dollars), concernant 40,24 millions de tonnes de quotas d'émissions de gaz, selon un rapport annuel publié, jeudi, par la Commission nationale pour le Développement et la Réforme (CNDR).

Le point essentiel pour établir un marché national d'échanges des émissions repose sur des plans de quotas raisonnables, un mécanisme de marché solide, des règlements détaillés et un système d'enregistrements amélioré, a indiqué M. Xie.

La Chine a commencé à piloter un commerce d'émissions en 2011 et a approuvé sept schémas à Beijing, Tianjin, Shanghai, Chongqing, Shenzhen, dans le Guangdong et le Hubei.

Sur le marché de carbone, les entreprises qui produisent davantage que leur part d'émissions sont autorisées à acheter des quotas non-utilisés à ceux qui, sur le marché, causent moins d'émissions.

La Chine vise à réduire de 60 à 65% les émissions de dioxyde de carbone par unité de son PIB, d'ici 2030, par rapport à son niveau de 2005, selon les contributions prévues déterminées au niveau national (INDC), un plan d'action soumis au Secrétariat de la Convention-cadre des Nations Unies sur le changement climatique.

L'objectif représentera un pas en avant important par rapport à celui fixé par le contrôle d'émissions par la Chine, qui visait une réduction de 40 à 45% d'ici 2020, par rapport à 2005.

En 2014, les émissions de carbone par unité du PIB de la Chine s'élevaient à un niveau de 33,8% inférieurs à celui de 2005.




Source: Agence de presse Xinhua
Mis à jour le 20-11-2015