Accueil

 

     

 

 
 
 

Entreprises chinoises en France

 
 
 
              

Nouveau méga investissement chinois dans le lait breton
 

 
Le chinois Synutra va investir 200 millions d'euros pour créer une usine de lait UHT à Carhaix, Bretagne, dont l'objectif est d'importer des briques de lait après avoir construit une première usine de production de lait en poudre, selon « Les Echos ».

En Chine, le scandale de la mélamine, un additif chimique toxique retrouvé dans le lait infantile chinois, a provoqué en 2008 la mort de plusieurs bébés et des problèmes de santé pour milliers d'autres. Les consommateurs ont pris peur et se sont tournés du côté des produits d'importation sécurisés comme c'est le cas en Bretagne dans l'ensemble des élevages.

L'usine de lait UHT sera partiellement opérationnelle en 2018 pour 150.000 tonnes de lait, puis sa production doublera en 2020. Côté emplois, Synutra crée actuellement 250 postes de travail pour ses tours de séchage (les plus grandes d'Europe). Elles pourront produire 100.000 tonnes par an de lait infantile en poudre.

La matière première – 280 millions de litres par an uniquement pour les tours de séchage – sera fournie par près de 1.000 producteurs de lait adhérents du groupe coopératif Sodiaal qui va aussi investir à Carhaix. Les produits finis de Synutra à Carhaix seront expédiés par bateaux en Asie. Des discussions sont en cours pour savoir quels seront les ports d'exportation.





Source: le Quotidien du Peuple en ligne
Mis à jour le 08-04-2016