Accueil

 

     

 

 
 
 

Dossiers spéciaux

 
 
 
                

 

 

 

Tous les paiements en ligne seront connectés à une plate-forme unifiée à la mi-2018



 

Selon une information rapportée par le journal Nanfang Metropolis Daily, la Banque populaire de Chine, la banque centrale du pays, a demandé à toutes les banques et institutions de paiement tiers de se connecter à une plate-forme unifiée d'ici le 30 juin 2018 pour assurer une réglementation efficace et la sécurité des transactions.

À l'heure actuelle, les paiements en ligne via des outils de paiement tiers, comme Alipay d'Ant Finance et WeChat Pay de Tencent, se font directement entre les outils de paiement et les banques, en contournant le système de compensation de la banque centrale.

Cependant, a précisé le journal, selon un document publié vendredi par la banque centrale, toutes les banques et institutions de paiement tiers en Chine devront avoir achevé les préparations de la connexion à la plate-forme unifiée Nets Union Clearing Corporation (NUCC) avant le 15 octobre 2017 et tous les paiements en ligne impliquant des comptes en banque devront être effectués sur la NUCC à compter du 30 juin 2018.

La Chine possède actuellement le plus grand nombre d'utilisateurs de paiement tiers et le plus gros volume de transactions du monde mais, dans le même temps, la banque centrale ne pouvait pas jusqu'à aujourd'hui avoir des informations détaillées sur les transactions et les flux de capitaux en raison de la connexion entre les outils de paiement et les banques, ce qui peut favoriser le blanchiment d'argent, les sorties en numéraire via cartes de crédit et les transferts d'argent illicites.

La mise en place de la NUCC vise à corriger ces lacunes et à réduire les risques liés aux transactions en mettant le flux de capitaux en ligne sous réglementation, a précisé au Beijing Daily Guo Tianyong, professeur à l'Université centrale de finances et d'économie.

Selon Wang Pengbo, analyste de la société de recherche Internet Analysys dont les propos ont été rapportés par le Nanfang Metropolis Daily, les utilisateurs des outils de paiement tiers tireront aussi bénéfice de la NUCC, car cette plate-forme unifiée réduira le coût de compensation et finira par réduire les coûts de transaction.

Toujours d'après le journal, Xue Hongyan, directeur du Centre de recherche sur les finances Suning, estime néanmoins que, compte tenu du fait que le volume des transactions en ligne aux heures de pointe peut atteindre 100 000 transactions par seconde, la NUCC fera toutefois face à une forte pression en termes de performance du système.

La plateforme NUCC a été fondée par 45 actionnaires, dont 38 établissements de paiement. Principal actionnaire, la banque centrale y détient plus de 30% des actions.



Source: china.org.cn
Mis à jour le 08-08-2017