Accueil

 

     

 

 
 
 

Dossiers spéciaux

 
 
 
                

 

 

 

Le programme Fabriqué en Chine 2025 renforcé par Li Keqiang

La Chine renforce sa stratégie « Fabriqué en Chine 2025 » avec de nouvelles zones modèles au niveau national, afin d'encourager le développement de la production intelligente, verte et axée sur les services.
La décision a été prise mercredi lors d'une réunion exécutive du Conseil d'Etat présidée par le premier ministre Li Keqiang.

L'un des objectifs est de favoriser le développement des industries émergentes et de moderniser les secteurs traditionnels en favorisant l'intégration de la production et d'internet. Des politiques de soutien aux réformes axées sur le marché seront mises en place pour que les entreprises de tous types puissent bénéficier du même traitement national.

« Nous devons sélectionner des villes ou des conurbations dans les régions orientales, occidentales et centrales de la Chine pour en faire des zones modèles. La clé est de soutenir leurs essais d'innovations en matière de systèmes et de politiques, et de développer une atmosphère innovante et de viviers industriels de production intelligente », a déclaré M. Li.

« Nous devons permettre au secteur manufacturier de devenir plus intelligent, plus vert et plus orienté vers les services pour stimuler la transition des moteurs de croissance traditionnels vers les nouveaux moteurs, et pour maintenir l'économie sur une tendance à la hausse », a-t-il déclaré.

Le plan Fabriqué en Chine en 2025 a été dévoilé par le premier ministre dans son rapport annuel d'activité du gouvernement en 2015.

Deux ans plus tard, le pays dispose de plus en plus de capacités industrielles de pointe, de fabrication intelligente, d'innovation, de qualité et d'image de marque. La productivité moyenne a augmenté de 38 % dans les 109 premiers projets pilotes de fabrication intelligente menés en Chine, tandis que les coûts d'exploitation ont diminué de 21 %, selon le ministère de l'Industrie et des Technologies de l'information.

La réunion de mercredi a décidé que le gouvernement utilisera divers fonds publics et industriels pour stimuler l'innovation et l'esprit d'entreprise, ainsi que pour guider davantage le capital social en soutien de la production de pointe. Dans les zones modèles, le gouvernement offrira des incitations boursières aux entreprises publiques.

Le gouvernement réduira également les formalités administratives et rationalisera les procédures d'approbation, améliorera l'environnement des entreprises et se mobilisera pour attirer les investissements étrangers. L'utilisation et la protection des droits de propriété intellectuelle seront renforcées, et les contrôles portant sur la conformité aux normes gouvernementales seront plus fréquents.

« Les autorités locales sont très motivées par la stratégie du plan Fabriqué en Chine 2025. De nombreux pays sont en train de moderniser leurs secteurs manufacturiers », a souligné M. Li.

« L'économie chinoise montre un élan de dynamisme, mais notre faiblesse réside dans le secteur manufacturier, qui nécessite une expansion rapide. Nous devons concentrer nos efforts sur le renforcement de ce secteur qui constitue les fondations de l'économie réelle », a-t-il déclaré.

Le premier ministre a souligné l'importance de l'ouverture et de la coopération internationale.

La réunion a également décidé d'intensifier le développement des centres d'innovation pour la fabrication et la technologie, et d'établir un certain nombre de plateformes de services publics pour encourager l'esprit d'entreprise et l'innovation.

Les zones modèles seront soutenues dans le développement de nouveaux talents et encourageront les chercheurs et autres talents chinois à l'étranger à établir des entreprises sur place.

L'approvisionnement en terrains dans ces zones fera l'objet d'un soutien supplémentaire, avec des mesures pilotes pour transformer les anciennes entreprises et les installations de stockage, les immeubles inutilisés et les immeubles commerciaux en excès en centres d'incubation pour encourager l'entrepreneuriat.

Le premier ministre a déclaré que le soutien financier aux zones modèles devrait être conforme aux principes du marché. Le gouvernement devrait explorer de nouvelles voies de développement, encourager la concurrence, jouer un rôle propice à la construction de plateformes et attirer des talents, a-t-il ajouté.

Zhu Sendi, consultant spécial de la Fédération de l'industrie des machines et équipements de Chine, a déclaré que ces zones devraient être placées dans les grandes villes ou les conurbations disposant de secteurs manufacturiers bien établis. Il a contribué à l'élaboration des lignes directrices du plan Fabriqué en Chine 2025.

En faisant de ces zones des exemples, le secteur manufacturier pourra mieux utiliser les nouvelles technologies comme l'informatique en nuage, les grandes données et l'intelligence artificielle, et constituer de nouveaux modèles, a-t-il déclaré.

La fabrication traditionnelle peut se transformer en fabrication intelligente, verte et tournée vers les services, puis en fabrication de pointe, a estimé M. Zhu. Cela devrait permettre à la Chine d'élever la valeur de ses industries manufacturières et d'atteindre son objectif de devenir un pays de fabrication compétitif à l'horizon 2025.


Source: china.org.cn
Mis à jour le 21-07-2017