Accueil

 

     

 

 
 
 

Dossiers spéciaux

 
 
 
                

 

 

 

La Deutsche Bank prévoit 3 milliards de dollars de prêts pour les Nouvelles Routes de la soie

Deutsche Bank AG, le plus grand établissement de crédit d'Allemagne, a annoncé mercredi son intention de financer des projets à hauteur de 3 milliards de dollars en partenariat avec la Banque de développement de Chine (CDB) dans les pays et les régions qui participent à l'initiative des Nouvelles Routes de la soie.

La CDB et la Deutsche Bank ont convenu de travailler ensemble au cours des cinq prochaines années pour soutenir ces projets. Ce programme fera de la Deutsche Bank l'un des premiers prêteurs mondiaux intégrés à l'initiative.

Les deux parties ont également décidé d'établir une équipe conjointe pour coopérer sur des projets de promotion de l'initiative, y compris sur des prêts conjoints et pour le financement de projets profitant aux clients des deux établissements bancaires.

Garth Ritchie, responsable de la division des sociétés et de l'investissement de la Deutsche Bank, a déclaré que l'expansion des liens d'infrastructure entre la Chine et l'Europe est une opportunité pour les peuples et les économies des deux côtés.

La CDB a accordé 160 milliards de dollars de prêts dans les pays et régions participant à l'initiative des Nouvelles Routes de la soie, en soutenant des projets d'infrastructure, de protection sociale et d'utilité publique.

« Nous avons insisté sur le fait que les projets que nous finançons doivent être durables, et que nous n'intervenons que dans des conditions matures. Les prêts aidant ces projets doivent correspondre aux idées de prêts inclusifs et de soutien à la croissance économique verte », a déclaré Hu Huaibang, le président de la CDB.

Xi Junyang, professeur à l'Université de finances et d'économie de Shanghai, a souligné que les institutions financières jouent un rôle important dans le soutien des projets dans le cadre des Nouvelles Routes de la soie, et que les banques étrangères qui opèrent en Chine et qui ont établi une présence sur le marché mondial sont susceptibles d'utiliser leurs réseaux mondiaux pour jouer un rôle dans ce domaine.

« Les prêteurs internationaux qui ont une expertise en matière de financement, d'investissement et de gestion peuvent voir dans les projets de financement des pays et régions participant à l'initiative des opportunités de croissance », a déclaré M. Xi.

Le quotidien allemand Handelsblatt a noté que la Deutsche Bank souhaite également obtenir l'approbation d'émettre des obligations libellées en yuans sur le marché obligataire chinois, souvent connues sous le nom de Panda Bonds (obligations panda), et d'obligations libellées en yuans émises par des institutions de capitaux étrangers autorisées sur le marché chinois.

Selon un rapport des autorités allemandes en matière de commerce extérieur et d'investissement, le nombre de projets d'investissement chinois en Allemagne est passé de 190 en 2015 à 281 en 2016, ce qui fait de la Chine le pays ayant le plus de projets d'investissement en Allemagne depuis trois années consécutives.

Le porte-parole du ministère du Commerce, Sun Jiwen, a déclaré que l'investissement chinois en Allemagne totalisait 11 milliards d'euros (12,03 milliards de dollars), soit environ 1 % de l'investissement à l'étranger du pays, ce qui montre que l'investissement chinois en Allemagne en est encore à un stade précoce et dispose d'un fort potentiel de croissance.



Source: china.org.cn
Mis à jour le 05-06-2017