Accueil

 

     

 

 
 
 

Dossiers spéciaux

 
 
 
                

 

 

 

L'économie du partage pourrait croître de 40 % par an en Chine

L'économie du partage pourrait maintenir un taux de croissance annuel de 40 % au cours des années à venir, selon des estimations publiées dans un rapport du Centre d'information d'Etat.

Le rapport, publié par la division de recherche sur l'économie du partage, prédit que le volume de transactions de l'économie collaborative représentera plus de 10 % du PIB d'ici 2020, pour atteindre 20 % à l'horizon 2025.

La croissance rapide de l'économie du partage en Chine pourrait générer cinq à dix géants dans différents secteurs au cours de la prochaine décennie, estime le rapport.

De plus en plus d'individus, ainsi que plus de petites et moyennes entreprises, participeront à l'économie du partage et en profiteront.

Le rapport prédit que le nouveau modèle de fonctionnement de l'économie sera adopté dans divers domaines, y compris les produits, les services, les capitaux, le savoir et les qualifications, ainsi que la capacité de production. Parmi eux, le partage dans la capacité de production manufacturière formera un domaine crucial durant l'élan de modernisation industrielle qui s'est emparé du pays.

« Le premier aspect est l'urbanisation, qui stimulera la demande de services, car plus de gens vivent dans les zones urbaines. Le deuxième aspect est le vieillissement de la population, car les personnes âgées pourraient avoir plus de ressources inutilisées, de compétences et d'expérience à partager. Le troisième aspect est la popularisation de l'économie du partage », a observé Yao Yudong, directeur de l'Institut de recherche sur les finances de la Banque populaire de Chine.

Le Conseil d'Etat a émis des directives encourageant le gouvernement à promouvoir les ressources manufacturières et l'adoption des plateformes internet par les PME. Avec ces directives, le gouvernement a mis en place une plate-forme de partage visant à l'optimisation et l'intégration des informations relatives au marché et de la capacité de production à l'horizon 2025.

A l'heure actuelle, le partage au sein de l'industrie manufacturière en est encore à ses balbutiements, mais il devrait connaître une forte croissance au cours des prochaines années, selon le rapport.

D'ici 2020, la Chine devrait compter plus de 100 millions de prestataires de services dans l'économie du partage, dont 20 millions s'y consacrant à temps plein. Le développement de l'économie du partage contribuera efficacement à neutraliser l'effet de disparition d'un certain nombre d'emplois en raison du ralentissement de la croissance économique et du progrès technologique.

Les statistiques du rapport indiquent que le volume de transactions de l'économie du partage en Chine en 2016 a atteint 3450 milliards de yuans (503 milliards de dollars), soit 103 % de plus qu'en 2015.

Au cours de l'année écoulée, 600 millions de personnes ont participé à l'économie du partage en Chine, 100 millions de plus qu'un an plus tôt. Parmi elles, le nombre de fournisseurs de services a atteint 60 millions, ou 10 millions de plus qu'en 2015. Les plateformes de partage ont créé 5,85 millions d'emplois, 850 000 de plus que l'année précédente.

« Malgré les progrès significatifs réalisés par l'économie du partage, les problèmes ne doivent pas être ignorés », a souligné Zhao Ying, chercheur à l'Académie chinoise des sciences sociales.

Selon lui, une intervention administrative excessive, avec notamment des restrictions sur l'utilisation des résidences des utilisateurs ou sur la durée d'utilisation d'un véhicule sur les services de partage, pourrait affecter la croissance de l'économie du partage.

Certaines lois ne sont plus adaptées au nouveau modèle entrepreneurial et, par conséquent, de nouvelles règles devraient être adoptées, selon lui.




Source: china.org.cn
Mis à jour le 24-03-2017