Accueil

 

     

 

 
 
 

Dossiers spéciaux

 
 
 
                

 

 

 

La Chine envisage d'investir massivement pour améliorer ses terres cultivables

La Chine envisage d'investir massivement pour améliorer la qualité des terres cultivables au cours des prochaines années, afin de stimuler l'offre des céréales, alors que la réduction de la surface des terres arables menace la capacité de ce pays très peuplé à nourrir sa population.

Un total de 600 milliards de yuans (environ 88 milliards de dollars) seront débloqués d'ici 2020, a fait savoir mardi Han Jun, directeur adjoint du bureau du groupe dirigeant central du travail agricole, lors d'une conférence de presse.

Les gouvernements central et locaux fourniront le fonds, a indiqué M. Han, exprimant l'espoir que ces efforts attireront des investissements privés.

La Chine a amélioré de 2011 à 2015 environ 26,87 millions d'hectares de terres cultivées pour respecter les normes nationales. Le ministère du Territoire et des Ressources estime que cette mesure conduirait à une hausse de 10% à 20% de la capacité de production céréalière.

Avec le nouveau plan d'investissement, le pays peut améliorer 26,67 millions d'hectares supplémentaires à l'horizon 2020, a précisé M. Han, ajoutant que le gouvernement essaie d'augmenter l'objectif à 40 millions d'hectares.

Les réserves des terres cultivables ont continué de diminuer ces dernières années. Certaines terres ont été destinées à la construction de nouveaux logements et d'usines, tandis que sur d'autres des arbres et de l'herbe ont été plantés pour la protection écologique.

Aujourd'hui, le pays souffre encore d'un manque de 20 millions de tonnes de céréales en termes de consommation, selon les chiffres officiels.

Des efforts doivent être faits pour stabiliser la superficie des terres cultivables et améliorer leur qualité, en vue d'assurer l'auto-suffisance céréalière et la sécurité alimentaire, indique un document publié lundi par le Comité central du Parti communiste chinois (PCC) et le Conseil des Affaires d'Etat.

Le pays vise à conserver au moins 124,33 millions d'hectares de terres arables en 2020, contre une superficie de 133,3 millions d'hectares enregistrée fin 2015.



Source: Agence de presse Xinhua
Mis à jour le 25-01-2017