Accueil

 

     

 

 
 
 

Dossiers spéciaux

 
 
 
                

 

 

 

Les chemins de fer à grande vitesse couvriront 80% des grandes villes chinoises d'ici 2020



 

Selon un livre blanc publié jeudi, la Chine a pour ambition de construire un système de transport complet, avec un réseau plus rapide, plus écologique et plus sûr pour offrir des services plus efficaces au public d'ici 2020.

Le livre blanc, intitulé « Développement des transports en Chine », a exposé les énormes changements du secteur au cours des dernières décennies et a fixé des objectifs pour son expansion dans les années à venir.

Ainsi, a indiqué le document publié par le Bureau d'information du Conseil des Affaires de l'Etat, le secteur devrait accélérer son rythme de développement et jouer pleinement son rôle de base en tant qu'avant-garde pour achever la construction d'une société modérément prospère tous azimuts en 2020.

D'ici 2020, la Chine va faire passer la longueur des chemins de fer à grande vitesse en exploitation à 30 000 kilomètres, reliant plus de 80% de ses grandes villes.

La Chine va également rénover 30 000 km de voies express et fournir des routes bitumées et cimentées et des services de navettes pour les villages administratifs présentant les conditions nécessaires, tandis que tous les villages sans exception auront accès aux services postaux, a également précisé le document.

Au cours des dernières décennies, le réseau de transports de la Chine a connu des changements spectaculaires, en particulier le secteur ferroviaire.

Lorsque la République populaire de Chine a été fondée en 1949, la longueur totale de ses voies de chemin de fer était de seulement 21 800 km, dont la moitié était paralysée.

Grâce à une série de réformes menées depuis lors, la longueur totale des voies ferrées exploitées a atteint 121 000 km à la fin de 2015, la deuxième plus longue du monde, dont 19 000 km de trains à grande vitesse, qui placent la Chine au premier rang mondial dans ce domaine.

Si le vaste réseau a amélioré sa connectivité dans de grandes parties du pays, les disparités demeurent encore alors que la construction a été retardée dans les régions moins développées de l'Ouest du pays, mais, ces dernières années, le gouvernement cherche à réduire cet écart.

Le livre blanc a promis d'accélérer la construction des chemins de fer dans les régions du centre et de l'Ouest du pays. C'est dans cette optique que la Chine a mis en service mercredi l'un des plus longs chemins de fer à grande vitesse au monde, reliant la prospère côte orientale du pays à la région du Sud-ouest, la moins développée.

Selon la China Railway Corporation, la ligne Shanghai-Kunming, d'une longueur de 2 252 km, traverse cinq provinces, à savoir le Zhejiang, le Jiangxi, le Hunan, le Guizhou et le Yunnan et réduit le temps de voyage de Shanghai à Kunming de 35 à 11 heures.

Mercredi, une autre ligne ferroviaire à grande vitesse reliant Kunming et Nanning, capitale de la région autonome Zhuang du Guangxi dans le Sud-ouest de la Chine, a également été mise en service.





Source: Agence de presse Xinhua
Mis à jour le 30-12-2016