Accueil

 

     

 

 
 
 

Dossiers spéciaux

 
 
 
                

 

 

 

La Chine prévoit de construire plus de centrales nucléaires



 

Lundi, l'administration nationale de l'énergie (NEA) et la Commission nationale du développement et de la réforme (CNDR) ont publié conjointement le 13e plan quinquennal pour le développement énergétique.

Au cours des cinq prochaines années, le gouvernement lancera les opérations de centrales nucléaires pour une capacité de 30 millions de kilowatts et la construction de centrales pour une capacité similaire. D'ici 2020, la Chine possédera pour 58 millions de kilowatts en énergie nucléaire installée, enregistrant une hausse annuelle de 16,5 %.

D'après ce plan, le pays continuera à développer son énergie nucléaire de façon sécurisée, améliorera la construction de projets de démonstration nucléaire indépendants et accélèrera la construction de projets nucléaires dans les régions côtières.

Selon le National Business Daily (NBD), un total de 32 millions de kilowatts ont été mis en opération au 30 septembre. Pour certains, l'objectif des 58 millions de kilowatts pourrait cependant poser quelques défis pour le secteur.

« L'objectif n'est pas trop élevé pour être atteint. [Mais] du fait d'une pression à la baisse grandissante et de la réduction de l'offre et de la demande en énergie, le conflit entre les idéaux et la réalité sont de plus en plus clairs », déclare ainsi un officiel de l'entreprise d'Etat du nucléaire.

Selon un rapport publié à la fin du mois dernier par l'Association de l'énergie nucléaire de Chine, au cours des trois premiers trimestres, le nombre moyen d'heures d'utilisation du nucléaire a augmenté de 77,9 %, contre 84,95 % l'année dernière.

Au-delà d'une restructuration des équipements, certaines unités de production d'énergie nucléaire ont par ailleurs réduit leur puissance ou se sont arrêtées temporairement en fonction des exigences du réseau. Ainsi, l'utilisation de l'unité de production d'énergie nucléaire n°3 de la centrale Hongheyan du Liaoning n'a été que de 57,6 %.

Le rythme d'approbation des projets nucléaires a également ralenti cette année et il n'y a pas eu de nouvelles unités approuvées cette année.

Le plan n'en dit pas plus sur les structures nucléaires de la partie continentale, qui ont reçu une forte attention. D'après le NBD, il serait peu vraisemblable de voir de nouveaux projets nucléaires en construction au cours de la période du 13e plan quinquennal.

Comparé aux autres types d'énergies, la sécurité est la première des priorités pour le nucléaire, notamment la sécurité des équipements, ainsi que la gestion et la localisation des centrales.





Source: china.org.cn
Mis à jour le 11-11-2016