Accueil

 

     

 

 
 
 

Dossiers spéciaux

 
 
 
                

 

 

 

De grands espoirs pour le marché chinois de l'aviation

Les grands constructeurs aériens du monde placent de grands espoirs dans l'industrie aéronautique chinoise, prévoyant que le pays deviendra le plus grand marché de l'aviation civile dans le monde d'ici 20 ans.

Les nouvelles livraisons d'avions de transport de passagers et de marchandises pour la Chine approcheront les 6.000 pendant les 20 prochaines années, selon les Prévisions du marché mondial 2016-2035 d'Airbus, un document publié lors du 11e Salon de l'aviation et de l'aéronautique de Chine tenu à Zhuhai dans la province méridionale du Guangdong.

Le rival d'Airbus, Boeing, est également optimiste quant au marché chinois. Le président de Boeing China, John Bruns, estime que la Chine deviendra le premier marché aérien du monde avec une valeur de marché dépassant 1.000 milliards de dollars.

Selon les prévisions d'Airbus, la Chine aura besoin de près de 6.000 nouveaux avions de ligne et d'avions-cargos entre 2016 et 2035, avec une valeur totale de marché de 945 milliards de dollars, un chiffre qui représente 18% de la demande totale mondiale pour les 20 prochaines années.

"Durant les 20 ans à venir, la Chine aura besoin de plus de 1.000 avions avec 70 à 130 sièges", a précisé Guo Qing, vice-président chargé des ventes et du marketing de l'aviation commerciale d'Embraer China. Le constructeur aéronautique brésilien Embraer possède de grandes parts sur le marché du transport aérien régional.

"Le peuple veut de plus en plus voyager, ce qui apporte d'énormes opportunités au transport aérien régional", a-t-il expliqué.

La Chine deviendra le pays leader du transport aérien de passagers, tant pour le marché intérieur que pour le marché international, selon Airbus.

Dans la mesure où l'aviation continue de démontrer l'efficacité du transport de passagers et de marchandises en Chine, le trafic aérien chinois a de fortes chances de devenir le plus important du monde.

Les flux de trafic aérien entre la Chine et les Etats-Unis, l'Europe et l'Asie devraient connaître la plus forte croissance, avec des taux de croissance annuelle moyens de 6,8%, 5,3% et 6,7% respectivement. Entre 2015 et 2035, le taux de croissance annuel moyen pour tous les trafics internationaux au départ de et à destination de la partie continentale de la Chine est estimé à atteindre 6,7%.

Le trafic passagers national dans la partie continentale de la Chine a quadruplé au cours des dix dernières années, et la Chine devrait devenir le premier marché aérien du monde, a déclaré John Leahy, le directeur commercial d'Airbus.

"Au cours des 20 prochaines années, la plus forte demande de nouveaux avions de passagers viendra de la Chine", a-t-il indiqué.

La classe moyenne émergente de la Chine, combinée avec les accords pour faciliter les voyages entre la Chine et les principaux marchés touristiques, a contribué au boom touristique à l'étranger. Selon l'Administration nationale du tourisme, le nombre de touristes chinois à l'étranger a dépassé 100 millions l'année dernière.

D'ici 2035, la propension à voler de la population chinoise passera de 0,3 déplacement par habitant à 1,3, un niveau plus élevé que l'ensemble de l'Europe aujourd'hui, prévoit Airbus.

Dans le cadre de la concurrence féroce, le constructeur chinois COMAC (Commercial Aircraft Corporation of China) est prêt à acquérir une part du marché. Mercredi, la compagnie et la société OAK (United Aircraft Corporation) de la Russie ont dévoilé un modèle d'avion à fuselage large développé conjointement. L'avion qui possède 280 sièges devrait effectuer son premier vol en 2023.

"Nous nous concentrons sur l'industrie aéronautique mondiale en croissance avec notre avion", a déclaré Guo Bozhi, assistant au directeur général de la COMAC. "Bien sûr, la Chine sera toujours l'un des marchés les plus importants pour nous".



Source: Agence de presse Xinhua
Mis à jour le 04-11-2016