Accueil

 

     

 

 
 
 

Dossiers spéciaux

 
 
 
                

 

 

 

La France veut créer de nouvelles opportunités dans le cadre des Nouvelles Routes de la soie
 


Michel Sapin

 
Le 24 juillet à 15 heures, le ministre français de l'Economie et des Finances Michel Sapin et le gouverneur de la Banque de France François Villeroy de Galhau ont donné une conférence de presse spéciale pour la réunion du G20. Parmi les thèmes les plus discutés figuraient l'impact du Brexit sur la France et les futures coopérations entre la France et la Chine.

Le Brexit n'affectera pas l'économie française

Le 24 juillet, les ministres des Finances et les gouverneurs des banques centrales des Etats membres du G20 ont émis, à l'issue de leur réunion, un communiqué affirmant leur engagement à répondre activement aux conséquences économiques et financières potentielles de la sortie britannique de l'Union européenne, ainsi que l'engagement du G20 à éviter la dévaluation compétitive. Le communiqué indique que la volatilité des marchés financiers restant élevée, les conflits géopolitiques, le terrorisme et la crise des réfugiés sont des facteurs qui contribuent à la complexité de l'environnement économique mondial. La décision par référendum des Britanniques de sortir de l'UE a également exacerbé les incertitudes.

Le document affirme que les membres du G20 sont prêts à répondre activement à l'impact économique et financier potentiel du référendum britannique sur une sortie de l'UE, et souhaitent voir le Royaume-Uni devenir un partenaire proche de l'UE.

Le ministre français de l'Economie et des Finances Michel Sapin a déclaré à cet égard que « la France ne s'oppose pas à la décision britannique de quitter l'Union européenne. Même si tout n'est pas en place pour le Brexit, le processus ne peut pas être retardé indéfiniment, il doit commencer le plus tôt possible ».

Quel impact aura le Brexit sur l'économie française ? Selon Michel Sapin, les effets ne devraient pas être très graves, et l'économie française se portera encore mieux en 2017 qu'en 2016. Le gouvernement fera tout son possible pour que la croissance économique dépasse 1,5 %, a-t-il affirmé. Si la croissance progresse en France, comme le président François Hollande l'a promis il y a quelques jours, le déficit pourrait être ramené à 3 % en 2017, et les recettes supplémentaires permettront de réduire les impôts.

Chengdu, ville importante de la coopération sino-francaise

« Il y a quinze ans, la France a été le premier pays d'Europe à ouvrir un dialogue stratégique avec la Chine. Dans ce dialogue, nous explorons diverses questions et nous avons créé une base solide de confiance mutuelle. Nous avons mené beaucoup d'échanges, notamment sur les questions politiques, économiques et culturelles. Dans le domaine économique, nous avons une coopération constructive dans des secteurs comme le nucléaire et les autres sources d'énergie, ainsi que dans le secteur de l'aviation. La Chine ouvre aujourd'hui une nouvelle opportunité historique avec les Nouvelles Routes de la soie », a déclaré le gouverneur de la banque centrale française François Villeroy de Galhau. Il a mentionné les nouvelles opportunités de coopération entre la Chine et les pays occidentaux en termes d'infrastructures ferroviaires et routières, l'enthousiasme de la France pour cette initiative, et l'effet positif que celle-ci aura sur le processus de mondialisation de la Chine.

La France doit saisir les nouvelles opportunités de coopération ouvertes par ce processus. En évoquant les possibilités de développement entre la France et la province du Sichuan, M. Villeroy de Galhau a souligné que Chengdu est l'une des villes cruciales des Nouvelles Routes de la soie. Chengdu est déjà relié par une ligne aérienne directe à la France, mais aussi par un chemin de fer à l'Europe, ce qui rend le potentiel de développement de cette ville très connectée particulièrement important. Un espace de coopération existe notamment dans les domaines des soins de santé, de la prise en charge des personnes du troisième âge, de la recherche pharmaceutique, des produits agricoles et de la sécurité sanitaire des aliments.




Source: china.org.cn
Mis à jour le 26-07-2016