Accueil

 

     

 

 
 
 
 

Actualités

 
 
 
                 

 

Chine : vers une suppression des échanges de bitcoin
 


La Chine devrait interdire les échanges de bitcoin après le communiqué des deux principales plateformes d'échange -Huobi et OKCoin- basées à Beijing, de suspendre toutes les transactions relatives aux monnaies virtuelles.

Des experts ont indiqué que cette annonce signifiait certainement la fin des échanges de la crypto-monnaie dans le pays.

Les régulateurs ont appelé à une coopération des actionnaires, contrôleurs réels, cadres supérieurs et superviseurs financiers des plates-formes d'échange durant cette période, toujours selon les initiés.

Vendredi 15 septembre, les représentants de la banque centrale chinoise ont rencontré les responsables des bourses chinoises du bitcoin Huobi, OKcoin.

Les deux entités ont fait part un peu plus tard dans la journée de l'interdiction de l'enregistrement et du change en RMB à partir de 9h30 le 15 septembre, ainsi que l'interdiction des négoces de tous les actifs numériques dans la monnaie chinoise d'ici le 31 octobre. Soulignant que "la suspension impliquait uniquement les opérations en RMB, les autres devises n'étant pas affectées".

Le 14 septembre, BTCChina, la plus grande plate-forme d'échanges de monnaie cryptographiques du pays, située à Shanghai, a pris la décision de stopper toute transaction jusqu'au 30 septembre, suivi par d'autres plates-formes de trading du secteur.

Lundi 18 septembre, le bitcoin a perdu de sa valeur à près de 19 000 yuans (2,900 dollars). Pour Xiao Lei, un analyste financier, aucune raison de calculer une tendance à long terme si le marché international suit une telle chute.

Si les régulateurs chinois a pas la main sur ce marché, la Chine pourrait rester l'un des plus grands marchés en vente libre du monde, a-t-il noté.




Source: le Quotidien du Peuple en ligne
Mis à jour le 20-09-2017