Accueil

 

     

 

 
 
 
 

Actualités

 
 
 
                

 

L'avion de ligne chinois C919 fait un nouveau pas vers son premier vol



Le C919, le premier avion de ligne de fabrication chinoise si attendu, a fait un nouveau pas qui le rapproche de son premier vol en terminant son quatrième test de roulage à grande vitesse dimanche à Shanghai.

C'était aussi le premier essai du C919 avec le train d’atterrissage avant de l'avion légèrement levé pour simuler le décollage.

Selon son fabricant, la société Commercial Aircraft Corp of China, société publique dont le siège est à Shanghai, l'avion à couloir central de 168 places est aujourd'hui proche de son premier vol.

Samedi également, le C919 a reçu un permis de vol de l'Administration de l'aviation civile de Chine. Il a acquis tous les certificats nécessaires pour préparer son premier vol.

Selon Wang Yanan, rédacteur en chef du magazine Aerospace Knowledge, les essais de roulage à grande vitesse sont habituellement effectués à des vitesses de 230 à 260 km/h. À en juger par ses progrès actuels, le C919 n'a peut-être besoin, le cas échéant, que de quelques autres essais au sol.

« Habituellement, chaque nouveau test à grande vitesse sur le terrain est mené à une vitesse plus rapide que le précédent, devenant de plus en plus proche des conditions réelles de décollage. Il pourrait être approuvé rapidement si tout se passe bien et qu'il n'y a pas de gros défauts techniques », a précisé M. Wang.

Fu Qianshao, chercheur dans un magazine d'aviation affilié à l'armée de l'air de l'Armée populaire de libération, a pour sa part déclaré que l'avion de ligne possède une série d'innovations technologiques et de conception basées sur une recherche approfondie sur ses homologues internationaux, notamment le B737 de Boeing et l'Airbus A320.

Par exemple, le pare-brise avant du C919 se compose de seulement quatre pièces, un design qui passe pour consommer moins de carburant et être plus solides que les modèles comportant plus de panneaux.

« Il ne faut pas sous-estimer l'importance du design du pare-brise », a déclaré M. Fu. « Par rapport aux six panneaux de verre traditionnels du pare-brise du Boeing 737, il s'agit d'une amélioration considérable en ce qui concerne la solidité de sa structure corporelle, de sa résistance à l'air et de son efficacité énergétique ».

De plus, pour lui permettre d'être équipé de moteurs turbofan plus puissants, les concepteurs du C919 ont dû renforcer le train d’atterrissage de l'avion et le rendre plus haut.

L'avion fabriqué à l'échelle nationale, qui utilise une grande quantité de matériaux composites, devrait être relativement léger et économe en carburant par rapport à ses concurrents, y compris l'A320 modernisé et la nouvelle génération de B737, qui dominent actuellement le marché.

Jusqu'à présent, la COMAC a reçu 570 commandes pour le C919 auprès de 23 clients, dont des compagnies aériennes nationales comme Air China, China Southern, China Eastern, Hainan Airlines et Sichuan Airlines.

Les commandes à l'étranger représentent environ 10% du total, notamment des compagnies aériennes d'Allemagne et de Thaïlande, et d'autres de la région Asie-Pacifique et d'Afrique.



Source: le Quotidien du Peuple en ligne
Mis à jour le 25-04-2017