Accueil

 

     

 

 
 
 

Actualités

 
 
 
        

 

La banque centrale chinoise recherche une stabilité des liquidités



 

Avec la reprise de l'injection de liquidités sur le marché, la banque centrale chinoise a envoyé un signal clair en faveur du maintien de liquidités stables, dispersant ainsi les préoccupations autour d'un durcissement monétaire.

La Banque populaire de Chine, banque centrale, a injecté mercredi 70 milliards de yuans (10,3 milliards de dollars) dans le système bancaire au travers d'opérations de prise en pension, d'après un communiqué.

Cela conduira à une injection nette de 20 milliards de yuans, alors que 50 milliards de yuans d'opérations de prise en pension arrivent à échéance mercredi.

Il s'agit de la première injection nette de liquidités par la banque centrale depuis le 19 juin, apaisant les craintes d'un durcissement monétaire.

La décision de mercredi fait suite à 40 milliards de yuans d'opérations de prise en pension mardi, quand la banque centrale a relancé les opérations après douze jours ouvrables de suspension.

La reprise illustre le fait que la suspension visait à contrebalancer un niveau élevé de liquidités à ce moment-là, au lieu de constituer un resserrement proactif, selon Deng Haiqing, économiste chez JZ Securities.

"La banque centrale veut maintenir la stabilité de la liquidité du marché. Cette intention est évidente", précise l'économiste.

Pourtant, le changement ne signifie pas qu'il y aura un retournement de la situation en termes de liquidités, d'après une analyse de Hwabao Securities.

"La liquidité du marché devrait se maintenir à un équilibre serré, ce qui signifie qu'il n'y aura ni assouplissement ni resserrement drastique", note l'analyse.

Un total de 280 milliards de dollars d'opérations de prise en pension, ainsi que 179,5 milliards de yuans de prêts à moyen terme arriveront à échéance cette semaine.

Sur le marché interbancaire de mercredi, le Shibor (Shanghai Interbank Offered Rate), le taux auquel les banques chinoises se prêtent mutuellement de l'argent, a augmenté de 2,5 points de base à 2,646%.

Les opérations d'open market de la banque centrale ont été suivies de près par le marché, car elles sont devenues des outils majeurs dans la mise en oeuvre d'une politique monétaire prudente et neutre.

Cette politique est cruciale pour la Chine, alors que le pays doit jongler entre le désendettement financier, dans le but de désamorcer les risques et d'endiguer les bulles spéculatives, et le soutien à la croissance économique en ralentissement.

Début juin, la Banque populaire de Chine a augmenté ses injections de liquidités pour répondre à un pic de demande des banques typique du milieu de l'année et dû aux facteurs saisonniers, tels que les examens réglementaires et les paiements de taxes.

Depuis le début de cette année, la banque centrale a donné la priorité à un environnement de liquidités "neutre et modéré" pour la réforme structurelle et la prévention des risques, a indiqué Zeng Gang, chercheur en finance à l'Académie des sciences sociales de Chine.




Source: Xinhua
Mis à jour le 14-07-2017